Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les étirements, à quel moment les faire et dans quel objectif ?

Les étirements, à quel moment les faire et dans quel objectif ?

Le 18 septembre 2019
Les étirements, à quel moment les faire et dans quel objectif ?
Les étirements sont très connus chez les sportifs. Même s’ils sont souvent redoutés, on leur prête de multiples vertus, comme prévenir les blessures ou limiter les douleurs musculaires. Néanmoins les études prouvent que beaucoup d'idées reçu sont fausses.

 

 

 

 

 

 

 

Avant l’entrainement ?

beaucoup de sportif, notamment les coureurs finissent leurs échauffements par des étirements. Souvent la raison invoquée est que cela permet limiter les blessures.

Les étirements produisent c’est une augmentation de la souplesse du muscle, une diminution du seuil de sensibilité des muscles ainsi qu’une diminution de l’influe sanguin.

Cela diminue l’activité reflexe des muscles et donc augmente le risque de chute et d’entorse. Du coté vasculaire, une moins bonne vascularisation va diminuer les performances maximums du muscle étiré (si l’étirement dure plus de 30 secondes par muscle).

En revanche l’augmentation de la souplesse est intéressante pour certain sport comme la Gym, les acrobaties et la dance.

 

Après l’entraiment ?

Le sens commun veut que s’étirer après le sport limite les courbatures. La littérature le déconseille, en effet après un effort les muscles sont affaiblis et présentes des microdéchirures. Les étirer par la suite peut engraver cela et créer une élongation. De plus en ce qui concerne les courbatures malgré de nombreuses expériences, aucun lien entre étirement et courbatures.

 

 

Entre les entrainement (au moins une heure après).

 

Les étirements permettent d’augmenter la souplesse d’un muscle s’il dure un certain temps (entre 2 et 3 min). Ses étirements sont recommandés dans le cadre de pathologie chronique, car redonner de l’élasticité aux muscles, permet de les relâcher et d’augmenter ses possibilités de déformation. Pour cela il est important que les muscles soit sain, il est donc recommandé de le faire entre les séances de sport (au moins une heure après).

 

Enfin, le plus grand responsable de blessure est la fatigue, ainsi pour prévenir des pathologies qu’elle soit musculaire ou articulaire, le mieux reste une bonne récupération, une bonne hydratation, et une alimentation équilibrée et proportionnelle à l’activité physique.

close
expand_less